Dylan Thomas – Et la mort n’aura pas d’empire (And Death Shall Have No Dominion, 1933)

En ce jour de fête des morts, quoi de plus approprié qu’un poème ayant pour sujet la mort? Je vois dans ce poème le désir du poète gallois Dylan Thomas (1914-1953) de transcender la mort. Mais libre à vous de faire votre propre interprétation…

Et la mort n’aura pas d’empire.
Les morts nus ne feront plus qu’un
Avec l’homme dans le vent et la lune d’ouest.
Quand leurs os becquetés seront propres, à leur place
Ils auront des étoiles au coude et au pied.
Même s’ils deviennent fous, ils seront guéris,
Même s’ils coulent à pic, ils reprendront pied,
Même si les amants se perdent, l’amour ne se perdra pas,
Et la mort n’aura pas d’empire.

Et la mort n’aura pas d’empire.
Depuis longtemps couchés dans les dédales de la mer,
Ils ne mourront pas dans les vents.
Se tordant sur des chevalets quand céderont les tendons,
Attachés à une roue, ils ne se briseront pas.
La foi dans les mains cassera net
Les démons unicornes les transperceront.
Fendus de toutes parts, ils ne craqueront pas
Et la mort n’aura pas d’empire.

Et la mort n’aura pas d’empire.
Les mouettes ne pousseront plus de cris dans leurs oreilles
Et les vagues ne se fracasseront plus sur les rives.
Où s’ouvrait une fleur peut-être qu’aucune fleur
Ne lèvera la tête sous les rafales de pluie,
Même s’ils sont fous et raides comme des rats morts
Leurs têtes martèleront les marguerites,
S’ouvriront au soleil jusqu’au dernier jour du soleil
Et la mort n’aura pas d’empire.

***

Poème extrait du recueil "Ce monde est mon partage et celui du démon" – Editions Points, 142 pages, 6€50.

Ecouter Dylan Thomas lire "And Death Shall Have No Dominion"

About these ads

~ par stéphane chabrières le novembre 2, 2008.

9 Réponses to “Dylan Thomas – Et la mort n’aura pas d’empire (And Death Shall Have No Dominion, 1933)”

  1. J’adore ce poème, j’ai découvert Dylan Thomas avec son magnifique "Do not go gentle into that good night" quand j’étais à la fac et je suis littéralement tombée sous le charme.

    J’avais un enregistrement où on pouvait l’entendre lire ce texte, impossible de remettre la main dessus, en revanche, j’ai trouvé un lien qui pourrait éventuellement vous intéresser :

    http://town.hall.org/radio/HarperAudio/020894_harp_ITH.html

  2. Ce poème est récité dans le film "Solaris" de Soderberg. Plusieurs thèmes sont abordés dans ce film, dont celui notamment de la vie eternelle. Il a vraiment sa place dans ce film et y prendt toute sa dimension. Le sens de ce poeme reste mysterieux, enigmatique. Il serait interressant d’observer les correspondances possible avec les textes anciens ( la bible) notemment le livre de l’apocalypse.
    Un tres beau poeme.

  3. La traduction magistrale de la première strophe dans Solaris :

    Et la mort n’aura pas d’empire.
    Les cadavres nus ne feront plus qu’un
    Avec l’homme dans le vent et la lune d’ouest,
    Quand leurs os rongés à blanc auront disparu.
    Ils auront des étoiles aux coudes et aux pieds.
    Ils seront fous, mais seront saint d’esprit.
    Engloutis par les flots, ils émergeront à nouveau.
    Les amants de perdront, mais l’amour restera.
    Et la mort n’aura pas d’empire.

    Et voilà ce que j’en ai compris :
    Quand les hommes auront disparus et que leurs âmes cotoyeront les astres, leurs esprits se seront élevés vers des sphères si hautes qu’elles ne seraient pour nous que folie. Les esprits vivront bien après la fin des temps. Et s’ils n’ont plus de corps pour s’aimer, leurs esprits seront emplis d’amour.

  4. très limpide fine analyse

    qui souffle espérance par vent de tempête occidentale celle qu’il nous faut abréger radicalement si tôt que viendra l’aube d’une nuit enfantée jadis naguère ils n’étaient déjantés
    par deux mains droit pensée au pendule de l’instant décharné
    et pied comme godille au …
    temps

    Signé : le chemin’eau 12/ III/ 2012 Michel GUEROULT France 39 rue des Oiseaux 68200 MULHOUSE

    D’aucuns ont comparé mon écriture (à publier…) à Dylan Thomas que je ne connaissais et que j’explore à présent.

  5. je suis sur d’avoir aime et d’avoir construi mon aour q’une seul foie, j,ai aqui un age de maturite,

  6. aime cela fais partis d’un voyage;le fair sans etre et n’etre sans le savoir cela donne matiere au personnes capable d’avoir des etoiles au coudes et au pieds,ne pas avor de foi que de soi,commencer un aprentissage par un amour libre de prendre place dans dans les etoiles et croire par manque de poesi qu’il ny a plus de plasse pour sois ,est etre egoiste et mal intruit,une faiblaisse aveuglente poignair des poetes qui nons qu’un dieu :mere terre et le cosmos"le soleil rechauche,nos pensee doivent etre toujour plus belles

  7. il ne faud jamais ,il ne faud pas reprendre,il faud s’inspirer pour plus courir,mais les fleurs toujours a la maime place par leur nouvelles coulleurs nous ferons toujours revenir

  8. Ecouter A Thin Sea of Flesh, musique de Lucas Gillet avec Elise Caron. Superbe !

  9. L amour tel le vaisseau de l’espérance,nous fera traverser la solitude sans fin des ténèbres.Longtemps après avoir existé,la lumière parviendra aux yeux des vivants,plus longtemps encore le siège des ames retrouvées illuminera la voute céleste.Pour l’éternité,des étoiles aux coudes et aux pieds,dessineront les constellations,et la mort n’aura pas d empire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 335 autres abonnés

%d bloggers like this: