Jorge Luis Borges – Tranchée (Trinchera, 1920)

Otto Dix - Collapsed Trenches (1924)L’angoisse
Chemine au plus haut d’une montagne
Des hommes couleur de terre naufragent au plus profond d’une crevasse
Le fatalisme subjugue les âmes de ceux
qui trempèrent leur petit espoir dans les bénitiers de la nuit
Les baïonnettes rêvent de mélanges nuptiaux
On a perdu le monde et les yeux des morts le cherchent
Le silence hurle à l’horizon effondré.

***

Jorge Luis Borges (1899-1986)

About these ads

~ par schabrieres le novembre 5, 2009.

Une Réponse to “Jorge Luis Borges – Tranchée (Trinchera, 1920)”

  1. Oui guerre hrrible me vient à l’esprit et l’art de la suggérer avec peu mais assez !!! Bonne journée………

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 359 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :