Paul Celan – Je suis seul (Ich bin allein, 1952)

JE SUIS SEUL, je mets la fleur de cendre
dans le verre rempli de noirceur mûrie. Bouche-sœur,
tu prononces un mot qui survit devant les fenêtres,
et sans un bruit, le long de moi, grimpe ce que je rêvais.

Je suis dans l’efflorescence de l’heure défleurie
et mets une gemme de côté pour un oiseau tardif :
il porte le flocon de neige sur la plume rouge-vie ;
le grain de glace dans le bec, il arrive par l’été.

***

Paul Celan (1920-1970) –  Pavot et mémoire (Mohn und Gedächtnis, 1952) – Traduction Jean-Pierre Lefebvre

About these ads

~ par stéphane chabrières le mars 30, 2010.

2 Réponses to “Paul Celan – Je suis seul (Ich bin allein, 1952)”

  1. riche de contrastes, contraires, sobre et coloré, ciselé et clair : beau !

  2. Sublime!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 343 autres abonnés

%d bloggers like this: