Christophe Bregaint – Les remous de ce qui reste… (2015)

•mai 29, 2016 • Laisser un commentaire

Christophe BregaintLes remous de ce qui reste
Aussi loin que mènera le Voyage
Seront toujours sur nos nuques
Tel un souffle

Invitation à regarder le lointain
Depuis le point de vue du temps

*

Swirls of what remains
As far as the Journey will lead
Will always be on our necks
Like a breath

Invitation to look at the distance
From the point of view of time

***

Christophe Bregaint (né en 1970 à Paris)Route de nuit (2015) – Traduction de Stéphane Chabrières

Florence Noël – Le ciel jouera demain encore

•mai 28, 2016 • 2 commentaires

Florence Noëlqu’on nous rassure
le ciel jouera demain encore
ses myriades d’astres
pour nos yeux

infimes nous écrivons
contre l’oubli
ogreux

rien ne brille
que l’absence
aux lèvres des
mal-aimés

le reste est poudre aux
cieux
encre jetée

***

Florence Noël (née à Ciney, Belgique en 1973)

Découvert ici: https://pantarei168.wordpress.com/

Philippe Mathy – Parfois un ange nous traverse… (2012)

•mai 27, 2016 • 2 commentaires

Paul Klee - Ange oublieux (Vergesslicher Engel, 1939)Parfois un ange nous traverse,
comme une absence,
un rire dont nous n’aurions perçu
que la transparence.

Un affluent nous a rejoint
au seul souci
de se mêler à notre eau.

Nous avançons plus forts,
sans même savoir que,
au plus profond de nous,
un visage
nous a fait don de disparaître.

***

Philippe Mathy (poète belge né en 1956)Chemin du vent (2012)

Sandra Lillo – Exaspérée par le bruit et le silence…

•mai 26, 2016 • Laisser un commentaire

Sandra LilloExaspérée par le bruit et le silence

tourner autour du taillis des questions
sans réponses

En rester là à l’heure qui précède le soir
sous la lumière allumée au-dessus du bureau

L’angoisse traîne de ne pas être à la hauteur

d’un baiser prolongé

d’un acte de résistance

***

Sandra Lillo

Jean-Yves Masson – De quoi parlent-ils à présent dans le silence… (1995)

•mai 26, 2016 • Laisser un commentaire

Jean-Yves Masson par Barbara NigglDe quoi parlent-ils à présent dans le silence,
les arbres, au-dessus des grillages,
dans les allées où nous ne marchons plus main dans la main,
ma mère ? Où brille encore
dans des étés de tendre espoir le silence des fruits,
obstinément dans ce jardin que j’ai quitté
et qui m’obsède, encore vierge de désir et de souffrance ?
Qui vient le soir
pencher sur l’eau éteinte son visage
à l’heure où le sommeil s’étend sur l’herbe
dans la confidence des morts ?

***

Jean-Yves Masson (né en 1962 à Créhange en Moselle)Onzains de la nuit et du désir (1995)

Philippe Mathy – Une boule de neige lancée depuis l’enfance… (1992)

•mai 26, 2016 • Laisser un commentaire

Philippe MathyUne boule de neige
Lancée depuis l’enfance
Explose sur la vitre
Où mon front se souvient

Quel seuil à franchir
Quelle coupe à ne pas boire
Pour entendre le rire
De ce papillon blanc
Immobile maintenant
Qui fond dans la mémoire?

Le fil est toujours plus petit
Qui déroule pourtant
La toupie de la vie…

***

Philippe Mathy (poète belge né en 1956)Debout sur un brin d’herbe (1992)

Guillaume Siaudeau – Équilibre

•mai 25, 2016 • Un commentaire

Guillaume SiaudeauChaque jour grandit
de l’équilibre des choses
Il paraît que
l’oiseau sur la branche
empêche l’arbre
de tomber
C’est un peu comme
tes lèvres
sur ma joue

*

Every day grows up
from the balance of things
It seems that
the bird on the branch
prevents the tree
from falling
It is a little like
your lips
on my cheek

***

Guillaume Siaudeau (né en 1980 à La Roche-sur-Yon) – Traduit en anglais par Stéphane Chabrières

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 687 autres abonnés