Branko Miljković – Le poète

Il connaît tous les chemins tous les vents,
les vents et leurs jardins,
les jardins où les mots croissent
et les chemins du mot jusqu’à l’espoir.

Le chemin l’emporta sur la pente du monde,
l’emporta le diable parmi les mots,
pour qu’il fasse la cour à sa propre ombre,
pour qu’il chante dans le jardin chimérique:

les fantaisies de son clair de lune magique,
la rose de chien et son dégoût,
pour qu’il aveugle le paysage même arraché de l’oeil d’autrui,
pour qu’il rende la nuit au nom de la tendresse.

***

Branko Miljković (1934-1961)

About these ads

~ par stéphane chabrières le décembre 8, 2011.

3 Réponses to “Branko Miljković – Le poète”

  1. envoutant et rythmé…

  2. interessant ce poeme, je recherche un texte de ce poete
    en vain je l’éveille si qq peux me le communiquer ce serait sympa (en francais bien sur)

    et merci pour ce blog au passage

  3. Je viens de mettre en ligne le poème
    "En vain je l’éveille" de Branko Miljković

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 283 followers

%d bloggers like this: