Archive pour octobre, 2012

Pierre Reverdy – Mémoire (1918)

• octobre 31, 2012 • Laisser un commentaire

Gottfried Benn – Ici-bas pas de consolation (Hier ist kein Trost, 1913)

• octobre 29, 2012 • Laisser un commentaire

Fiodor Sologoub – O, mort! Je t’appartiens (1894)

• octobre 20, 2012 • Un commentaire

Wallace Stevens – Dernier soliloque de l’amante intérieure (Final Soliloquy of the Interior Paramour, 1954)

• octobre 20, 2012 • Un commentaire

Fernando Pessoa – Rien ne reste de rien (Nada fica de nada, 1932)

• octobre 19, 2012 • 2 commentaires

Wallace Stevens – Jour clair et pas de souvenirs (A Clear Day and No Memories, 1955)

• octobre 15, 2012 • Laisser un commentaire

Walt Whitman – Ne fermez pas vos portes (Shut not your doors, 1865)

• octobre 12, 2012 • Laisser un commentaire

 
Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Reflections on the mutable universe

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.