Charles Juliet – Poème (2012)

que comprendre

comment rendre compte

parfois c’est le dégoût
la détresse

cette fureur du sang
parce que tout avorte

que chaque effort est vain

que rien n’échappe à la faux

ou parfois
c’est cette vénération    cette joie
jubilante   cette suffocante
lumière

et chaque visage m’émeut
alors jusqu’aux larmes

*

what to understand

how to give account

sometimes it’s disgust
distress

the fury of blood
because eveything aborts

every effort is vain

nothing escapes the scythe

or sometimes
it is this veneration  this jubilant
joy  this suffocating
light

and each face then moves me
to tears

***

Charles Juliet (né en 1934)Moisson (2012)

~ par schabrieres sur novembre 23, 2013.

9 Réponses to “Charles Juliet – Poème (2012)”

  1. Nous sommes infiniment responsable du visage d’autrui; responsable dans son sens étymologique: respondeo: je réponds de.
    Le visage d’autrui fait partie de ces moments de grâce qui donnent un peu de sens à ce qui est trop souvent désenchanté dans nos vies modernes.
    Son regard nous interdit la guerre, anéantissement propre aux dernières des extrémités.
    Magnifique poème, merci Stéphane.

    J'aime

  2. J’oubliais de citer mes sources, excusez-moi: il s’agit bien évidemment de la pensée d’Emmanuel Levinas…..

    J'aime

  3. Francis Giauque – Poème (1962)

    recherche acharnée
    d’une inaccessible pureté
    située au delà des pistes humaines
    envol éblouissant
    dans le sillage
    des poètes maudits
    puis la chute
    le démembrement
    l’âme convulsée
    qui ne se reconnaît plus
    le vitriol de l’angoisse
    qui étend ses ramifications
    jusqu’aux racines du cœur
    qu’il est court le chemin
    qui mène de la plus haute étoile
    aux cellules verrouillées
    des cliniques psychiatriques

    ***

    Francis Giauque (1934-1965) – L’Ombre et la nuit (1962)
    Je suis allé rechercher ce poème sur le site. J’avais vaguement en mémoire les quatre derniers vers mais je ne peux les extraire du reste, tout est bon.

    En ce qui concerne Juliet, on trouve des videos sur internet. Au delà du contenu du messages qui est passionnant , c’est apaisant de le voir et d’entendre sa voix.
    En voici une très courte (2mn 30) dans laquelle il parle de la création citant Pierre Soulage « ce que je fais m’apprends ce que je cherche ».
    http://m.youtube.com/watch?v=zcS-zcIlAG8&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3DzcS-zcIlAG8

    Sinon que dire du poème…il n’y a pas que les visages qui peuvent émouvoir aux larmes, certains poèmes aussi et celui-là en fait partie.

    J'aime

    • Que vaut l’opinion d’une femme dans certains endroits du virtuel?
      Mais c’est égal, je vais quand même l’écrire: entre les étoiles et l’hôpital psychiatrique, un léger régulateur d’humeur à base de lithium, est-ce une case à décocher parce que pas assez extrême?
      Aider un peu au bonheur, sans en faire trop, ni trop peu, juste de quoi mordre à nouveau la vie à pleines dents.
      A une personne qui se casse la jambe, on prescrit bien des béquilles pour qu’elle s’aère un peu l’esprit non?

      J'aime

  4. L’opinion d’une femme, notamment le votre, est très important pour moi et d’autres lecteurs, je vous prie de le croire. Bien sûr, rien ne vaut un dialogue en face en face, mais internet peut quand même permettre d’échanger autre chose que des banalités. Dans la vie de tous les jours, on a rarement voire jamais l’occasion de parler de poésie (cela est très frustrant) et d’échanger quelques mots à propos d’un poème, de juger de sa beauté, de son intérêt. La poésie ne sauvera peut-être pas le monde, mais peut-être peut-elle changer la vie.
    Entre les étoiles et l’hôpital psychiatrique, je crois qu’il vaut mieux choisir les étoiles, si l’on a le choix bien sûr. Le sujet est très délicat. il est par exemple très périlleux de demander à un fou ce qu’il pense d’Antonin Artaud… J’en parle par expérience.
    Je souhaiterais savoir ce que vous pensez de poème d’Alda Merini, que j’hésite à publier sur ce blog.

    Psychiatrie

    Grand panorama d’amour
    Que celui du psychiatre,
    Où il a une envie folle
    d’un jour qui
    ne viendra jamais
    parce que le jour du poète,
    si semblable à la folie,
    ne trouvera pas
    sa mesure
    dans l’éthique moderne.
    Il plane au loin
    et s’adresse au médecin,
    qui parfois est son Virgile,
    pour sortir de l’enfer
    des sens
    qu’est la vie.

    J'aime

    • Cher Stéphane, faites ce que vous voulez.
      Mais vous n’empêcherez pas une Antigone de dire toujours ce qu’elle pense en toute sincérité.
      Allons Stéphane j’ai lu Michel Foucault et j’adhère davantage à la nef des fous, pas à l’époque du grand renfermement.
      Mais je laisse une chance aux nuances, comme un repos de l’esprit et de l’âme: je souhaite que de cette façon les étoiles ne s’éteignent jamais.

      J'aime

  5. Votre blog par les poèmes et les commentaires qu’on y lit est bouleversant.

    J'aime

  6. L’émotion que peut peut provoquer un regard par Charles Juliet ;

    http://m.youtube.com/watch?v=mVPg4nDsgbk

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
PAGE PAYSAGE

Blog littéraire d'Etienne Ruhaud ISSN 2427-7193

anthonyhowelljournal

Site for art, poetry and performance.

azul griego

The blue and the dim and the dark cloths / Of night and light and the half light

Au-dessus d'un million de toits roses, Sabine Aussenac

Pour dire le monde…par Sabine Aussenac, professeur agrégée d'allemand et écrivain.

Nichole Hastings Ceramics

The Truth Will Set You Free

En toutes lettres

Arts et culture

A nos heurs retrouvés

“Elle dit aussi que s'il n'y avait ni la mer ni l'amour personne n'écrirait des livres.” Marguerite Duras

Luis Ordóñez

Realizador y guionista

Waterblogged

Dry Thoughts on Damp Books

BIBLIOTECANA

Ana Maria Tomescu

Rhapsody in Books Weblog

Books, History, and Life in General

Romenu

Over literatuur, gedichten, kunst, muziek en cultuur

Acuarela de palabras

Compartiendo lecturas...

Perles d'Orphée

Quelques larmes perlent sur l'âme d'Orphée : Musique - Poésie - Peinture - Sculpture - Philosophie

renegade7x

Natalia's space

Cahiers Lautréamont

Association des Amis Passés Présents et Futurs d'Isidore Ducasse

366 Weird Movies

Celebrating the cinematically surreal, bizarre, cult, oddball, fantastique, strange, psychedelic, and the just plain WEIRD!

LE MONDE DE SOLÈNE

Un peu de douceur dans un monde de brutes

Fernando Calvo García

Poeta con pasión

The Tragedy of Revolution

Revolution as Hubris in Modern Tragedy

Le Trébuchet

Chroniques par C. M. R. Bosqué

Book Around the Corner

The Girl With the TBR Tattoo

lyrique.roumaine

poètes roumains des deux derniers siècles

Anthony Wilson

Lifesaving Poems

Messenger's Booker (and more)

Primarily translated fiction and Australian poetry, with a dash of experimental & challenging writing thrown in

Reading in Translation

Translations Reviewed by Translators

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

L'Histoire par les femmes

L'Histoire par les femmes veut rappeler l’existence de ces nombreuses femmes qui ont fait basculer l’histoire de l’humanité, d’une manière ou d’une autre.

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Le blog des Lettres belges francophones

Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

L'atelier en ligne

de Pierre Vinclair

%d blogueurs aiment cette page :