André Schmitz – Poème (2012)

Il ne dort pas celui qui aime
II entretient le feu
et s’entretient avec un grésillement de sèves
dans l’âtre
II parle doucement avec le silence
II met les lampes en veilleuse
II range salière et sablier
et autres ustensiles du repas

Celui qui aime ne dort pas
II veille et il attend
II économise les vertiges et les syncopes
II économise son cœur
pour mieux le répandre
quand le temps sera venu

***

André Schmitz (né à Erneuville, Belgique en 1929)Pour ainsi dire pour ainsi vivre (2012)

Advertisements

~ par schabrieres sur janvier 6, 2014.

Une Réponse to “André Schmitz – Poème (2012)”

  1. A reblogué ceci sur Une Parisienne se promèneet a ajouté:
    Un bien joli poème

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :