Viviane Ciampi – Dans les pensées abyssales…

Viviane CiampiDans les pensées abyssales

dans le ciel intérieur
on joue aux dés
avec l’ange de l’ironie

puisque la grâce
se met à vivre chaque jour
au-dedans au dehors du murmure.

La grâce chaque jour
par principe
d’une montagne tombe
et puis renaît.

*

Nei pensieri abissali

nel cielo interno
si gioca a dadi
con l’angelo dell’ironia

poiché la grazia ogni giorno
si fa viva
dentro fuori il mormorio.

La grazia ogni giorno
per principio
da una montagna cade
e poi rinasce.

***

Viviane Ciampi (née en 1946) – Traduit de l’italien par Raymond Farina

Publicités

~ par schabrieres sur juillet 13, 2015.

2 Réponses to “Viviane Ciampi – Dans les pensées abyssales…”

  1. Sublime… poème face à son miroir d’invisible lumière

    (vous imposez le beau silence, le silence battant, vous créez la merveilleuse lecture d’apaisement, et donc le lecteur apaisé, Stéphane – je ne vous le dis jamais, je vous le dis aujourd’hui : dans ce jamais qui est, qui est toujours)

    J'aime

  2. A propos de montagnes, de hauts et de bas, d’élévations et de chutes, trouvé sur ce blog;

    recherche acharnée
    d’une inaccessible pureté
    située au delà des pistes humaines
    envol éblouissant
    dans le sillage
    des poètes maudits
    puis la chute
    le démembrement
    l’âme convulsée
    qui ne se reconnaît plus
    le vitriol de l’angoisse
    qui étend ses ramifications
    jusqu’aux racines du cœur
    qu’il est court le chemin
    qui mène de la plus haute étoile
    aux cellules verrouillées
    des cliniques psychiatriques

    Francis Giauque – Poème (1962)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

Outlaw Poetry

Even when Death inhabits a poem, he does not own it. He is a squatter. In fact, Death owns nothing. - Todd Moore

Locus Solus: The New York School of Poets

News, links, resources, and commentary on poets and artists of the New York School

Encres désancrées --- Carla Lucarelli

Carnets décousus, Ecriture, Lectures, humeurs, élucubrations, travaux en cours, Images aimées, prises, empruntées

Bonheur des yeux et du palais

sur le fil des jours

Bareknuckle Poet

Journal of Letters

Vallejo & Co.

literatura y más

Revista Conexos

Una revista de arte y literatura, sin fronteras generacionales ni geográficas

%d blogueurs aiment cette page :