Bernard Mazo – Le voyageur sans illusion

Bernard MazoOn ne va pas longtemps
Avec les bateaux
Ivres d’écume
Sur la mer

Revenus sur terre
On ne distingue plus en eux
Que des odeurs de rouille
Et celle des rêves avortés.

***

Bernard Mazo (1939-2012)

~ par schabrieres sur juillet 14, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :