Jules Supervielle – Faire place (1934)

Jules SupervielleDisparais un instant, fais place au paysage,
Le jardin sera beau comme avant le déluge,
Sans hommes, le cactus redevient végétal,
Et tu n’as rien à voir aux racines qui cherchent
Ce qui t’échappera, même les yeux fermés.
Laisse l’herbe pousser en dehors de ton songe
Et puis tu reviendras voir ce qui s’est passé.

***

Jules Supervielle (1884-1960)Les amis inconnus (1934)

~ par schabrieres sur octobre 4, 2015.

2 Réponses to “Jules Supervielle – Faire place (1934)”

  1. A reblogué ceci sur Henosophia Τοποσοφια οντοποσοφια μαθεσις uni√ersalis ενοσοφια.

    Aimé par 1 personne

  2. A reblogué ceci sur La contre-allée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :