Gilles Baudry – Ne pas parler…

Gilles BaudryNe pas parler
Plus haut que sa pensée

Pour autant
Ne pas taire le chant

Qui donnerait des ailes
Nous lesterait du poids du monde

En dépit des peurs et des violences
De tout ce qui étiole

Des malheurs qui fissurent
La belle ordonnance des choses

Permettre les affleurements
De l’inconnu

Vêtus d’incertitude
Et de jubilation intime

Consentir à cet appel d’air
Qui rend légère la fragile éternité

***

Gilles Baudry (né en 1948)

Publicités

~ par schabrieres sur octobre 10, 2015.

2 Réponses to “Gilles Baudry – Ne pas parler…”

  1. L’inconnu qu’on porte en soi

    Guillevic un poète que j’aime beaucoup
    Prétend que l’inconnu est notre domicile
    On peut se demander « Mais de quoi parle-t-il? »
    Le besoin de certitude semble être en nous

    Aussi rechercher l’ignorance paraît fou
    Ecrire c’est perdre de sa pensée le fil
    Et cela est loin d’être une chose facile
    Les contraintes nous aident à sortir de nos clous

    Dire ses idées conscientes étant impossible
    D’autres nous parviennent jusqu’alors invisibles
    Impression d’une parole qui vient d’un autre

    Magie de la fusion entre lui et nous-même
    Précisément ce que l’on ressent quand on aime
    Un coeur battant au même rythme que le nôtre

    * Marguerite Duras, « C’est l’inconnu qu’on porte en soi écrire, c’est ça qui est atteint »

    J'aime

  2. Permettre les affleurements
    De l’inconnu

    Vêtus d’incertitude
    Et de jubilation intime

    C’est très beau et ça fait du vie.

    Gilles Baudry, si tu m’entends, quel est ta méthode ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

Outlaw Poetry

Even when Death inhabits a poem, he does not own it. He is a squatter. In fact, Death owns nothing. - Todd Moore

Locus Solus: The New York School of Poets

News, links, resources, and commentary on poets and artists of the New York School

Encres désancrées --- Carla Lucarelli

Carnets décousus, Ecriture, Lectures, humeurs, élucubrations, travaux en cours, Images aimées, prises ou empruntées

Bonheur des yeux et du palais

sur le fil des jours

Bareknuckle Poet

Journal of Letters

Vallejo & Co.

literatura y más

Revista Conexos

Una revista de arte y literatura, sin fronteras generacionales ni geográficas

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

%d blogueurs aiment cette page :