Rainer Maria Rilke – Final

Rainer Maria RilkeLa mort est grande.
Et nous sommes siens,
le rire aux lèvres.
Et quand nous nous croyons au cœur de la vie,
c’est elle qui ose pleurer
au cœur de nous.

*

Schlußstück

Der Tod ist groß.
Wir sind die Seinen
lachenden Munds.
Wenn wir uns mitten im Leben meinen,
wagt er zu weinen
mitten in uns.

*

Death is big.
We are his laughing mouths.
When we think ourselves in the middle of life
he dares to cry
in the middle of us.

***

Rainer Maria Rilke (1875-1926) – Traduit de l’allemand par Jean-Claude Crespy

~ par schabrieres sur octobre 20, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :