Marc Baron – Ceux qui sont morts trop tôt… (2015)

Marc BaronCeux qui sont morts trop tôt
nous laissent en héritage
une fleur brûlante
à peine éclose

Le vent dans le jardin
attise la semence et la blessure

Rien ne s’éteint

Nous soufflons sur des braises d’amour
et vivons des beautés du monde

***

Marc Baron (né en 1946 à Valence)Dans le chemin qui s’ouvre (2015) – Toussaint, 9 novembre 2014

~ par schabrieres sur octobre 30, 2015.

Une Réponse to “Marc Baron – Ceux qui sont morts trop tôt… (2015)”

  1. Chaque jour chaque nuit
    je pars à ma recherche
    Y a-t-il quelqu’un qui m’ait vu ?
    Je ne me connais pas
    je suis feuille parmi les feuilles
    Le souffle me donne vie
    et je suis pauvre comme un oiseau

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :