Roberto Juarroz – Un poème me réveille… (1993)

Roberto JuarrozUn poème me réveille
et m’accompagne au dehors.
Plus tard un autre poème
m’accompagne jusqu’au sommeil.

Entre deux poèmes flotte le temps
comme un cerf aux aguets
qui ignore le sommeil et les poèmes.

***

Roberto Juarroz (1925-1995)Treizième poésie verticale (Decimotercera poesía vertical, 1993)

~ par schabrieres sur novembre 23, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :