Francis Giauque – Les îles du regret…

Francis Giauqueles îles du regret
ont rompu leurs amarres
et dérivent à mes côtés
sur une mer fangeuse
rien ne sert d’espérer
ni l’ivresse ni l’extase mensongère
ne parviendront à nous faire oublier
l’empreinte du désespoir scellé
sur nos visages disgraciés
le grain broyé a perdu son or
et l’hiver étale son corps glacé
sur nos vies ensevelies

***

Francis Giauque (Prêles, Suisse 1934-1965)

~ par schabrieres sur décembre 23, 2015.

2 Réponses to “Francis Giauque – Les îles du regret…”

  1. Espérer la mort

    Je sais que je n’ai pas le talent de Rimbaud
    Avant je crois que j’en tenais compte
    Désormais j’écris sans aucune honte
    Peu m’importe que je passe pour un charlot

    Que dans le journal il n’y ai pas ma photo
    L’important c’est qu’en moi l’envie de vivre monte
    Terrassant au moins pour un temps le mastodonte
    Le désespoir on ne le met jamais KO

    Il a vu le jour en même temps que nous-même
    Pour le combattre nous avons ce stratagème
    Mais il arrive parfois qu’il soit le plus fort

    Son mode opératoire se nomme suicide
    Voilà une conclusion un peu trop rapide
    Se tuer n’est-ce pas espérer de la mort ?

    J'aime

  2. Merci pour toutes ces beautés qui, il faut le croire, sauveront notre monde🙂
    Joyeuses Fêtes!🙂
    Ch Passeur de Mots🙂
    Blog de Poésie: http://arbrealettres.wordpress.com
    Index: http://pagesperso-orange.fr/coolcookie/poesie/index.html
    Blog de Photos: http://arbreaphotos.wordpress.com/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :