André Schmitz – Ce sont les âmes… (1993)

André SchmitzCe sont les âmes que l’on met en terre
et ce sont les corps qui montent au ciel
enveloppés de leur costume de bois pauvre
Ainsi voit-on parfois des cercueils flotter
dans les airs comme de grands cerfs-volants

(auxquels aboient la nuit les chiens éberlués).

***

André Schmitz (Erneuville, Belgique 1929-2016)Les cerfs-volants (1993)

~ par schabrieres sur mars 24, 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :