José Ensch – Nul arrêt dans le chant… (1997)

José EnschNul arrêt dans le chant que conduit la tristesse des abeilles
La mer striée de nuit
ses roses sans reflet
que les vents révoltent dans la force du ciel
Ce chant formé sur la bouche des vagues
au sommet des fonds remontés
La tristesse des abeilles.

***

José Ensch (Luxembourg 1942-2008) – Dans les cages du vent (1997)

~ par schabrieres sur mai 13, 2016.

Une Réponse to “José Ensch – Nul arrêt dans le chant… (1997)”

  1. Magnifique texte

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :