Werner Lambersy – C’était celui… (2016)

Werner Lambersy - Photo de Jean-Pol StercqC’était celui
Celui qui remuait les lèvres
Sans chanter

Ni comprendre la partition
Que chacun tenait
Devant soi

Le chef de chœur
Se tenait devant le groupe

Pourquoi
Ne disait-il rien
A moi qui ne chantais rien

À moi
Qui du poème sacré faisais
Un silence

***

Werner Lambersy (né à Anvers, Belgique en 1941)Sommet d’où jeter son pinceau (2016)

~ par schabrieres sur juin 26, 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :