Miguel Espejo – Féroce

Miguel Espejonous résumons l’expérience d’une vie
dans une paire de poèmes
pour qu’ils soient lus par autrui
et nous entrevoyons à peine
les yeux fatigués de l’indifférence

***

Miguel Espejo (né en Argentine en 1948)À l’ombre d’Éphèse – Traduit de l’espagnol (Argentine) par Jean-Marc Undriener

~ par schabrieres sur juin 28, 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :