Guido Ceronetti – Chantez avec moi en choeur…

Guido CeronettiChantez avec moi en choeur :
Savoir ? Nous ne savons rien.
Secrète est la mer d’où nous venons.
Inconnue la mer où nous finirons.
Placés entre deux mystères
Là est la grave énigme : trois
Caisses que ferma une clé perdue.
La lumière n’illumine rien,
Celui qui sait n’enseigne rien.
La parole dit-elle quelque chose ?
L’eau dit-elle quelque chose à la pierre ?

*

In coro con me cantate:
Sapere, nulla sappiamo.
Arcano, il mare da cui veniamo.
Ignoto il mare in cui finiremo.
Posto tra i due misteri
È il grave enigma: tre
Casse che chiuse una perduta chiave.
La luce nulla illumina,
Il sapiente nulla insegna.
La parola dice qualcosa?
L’acqua, alla pietra, dice qualcosa?

***

Guido Ceronetti (né en 1927 à Andezeno, Italie)Taraudages de tendresse (Trafitture di tenerezza) – Traduit de l’italien par Anne-Marie Jaton

Publicités

~ par schabrieres sur décembre 21, 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

%d blogueurs aiment cette page :