Malcolm Lowry – Rilke et Yeats

Malcolm LowryAidez-moi à écrire,
Montrez-moi les portes
Où sont affichés les ordres.
Et la cage
Où mon courage
Sous le regard de mon âme fascinée
Rugit derrière les grilles.

*

Help me to write.
Show me the gates
Where the orders are,
And the cage
My soul stares at,
Where my courage
Roars through the grates.

*

Ayudadme a escribir.
Enseñadme las puertas
que llevan hasta el orden,
y la jaula
que escudriña mi alma,
en donde mi valor
ruge entre los barrotes.

***
Malcolm Lowry (New Brighton, Angleterre 1909-1957) – Traducteur inconnu – Traduction en espagnol de Juan Fernández Rivero – The Collected Poetry of Malcolm Lowry (1992) edited by Kathleen Scherf

Publicités

~ par schabrieres sur décembre 30, 2016.

6 Réponses to “Malcolm Lowry – Rilke et Yeats”

  1. Quel homme, quelle vie, quel texte.
    En sept lignes, il saisit quasi-parfaitement le basculement de l’auteur qui veut transcrire sa souffrance ou sa vie intérieure en écrit.
    C’est beau

    Aimé par 1 personne

    • C’est pour moi le plus grand poète de tous les temps, en tout cas celui en qui je me reconnais le plus, à la fois humainement et artistiquement,
      un poète ivre et lucide, complexe, torturé et pourtant lumineux (il suffit de scruter son regard sur les photos), malheureusement incompris de son vivant comme tous les génies visionnaires.
      Tout le tragique de la condition humaine est contenu dans son roman (ou plutôt un long poème, en effet il se considérait avant tout comme un poète) « Au dessous-du volcan ».
      La plus belle histoire d’amour jamais racontée : quel couple magnifique Le Consul et Yvonne !
      Un livre déchirant qui m’a marqué à vie et auquel je reviens sans cesse, une véritable bible pour moi.
      Que d’épreuves traversées, que de saisons en enfer, pour en arriver à la concision
      de ce poème monstrueusement beau et proche de la perfection.
      « The cage my soul stares at, where my courage roars through the grates. »
      Tout est dit.

      Aimé par 1 personne

  2. Excellente année 2017, avec tous mes remerciements pour les si jolis poèmes que tu partages tout au long de l’année. Amitiés 🙂 ❤

    Aimé par 1 personne

  3. En sept lignes, il saisit quasi-parfaitement le basculement de l’auteur qui veut transcrire sa souffrance ou sa vie intérieure en écrit.
    Que d’épreuves traversées, que de saisons en enfer, pour en arriver à la concision
    de ce poème monstrueusement beau et proche de la perfection.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

Outlaw Poetry

Even when Death inhabits a poem, he does not own it. He is a squatter. In fact, Death owns nothing. - Todd Moore

Locus Solus: The New York School of Poets

News, links, resources, and commentary on poets and artists of the New York School

Encres désancrées --- Carla Lucarelli

Carnets décousus, Ecriture, Lectures, humeurs, élucubrations, travaux en cours, Images aimées, prises ou empruntées

Bonheur des yeux et du palais

sur le fil des jours

Bareknuckle Poet

Journal of Letters

Vallejo & Co.

literatura y más

Revista Conexos

Una revista de arte y literatura, sin fronteras generacionales ni geográficas

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

%d blogueurs aiment cette page :