Ishikawa Takuboku – Ce qui est triste…

Ishikawa TakubokuCe qui est triste
c’est qu’inlassablement attaché à mon ego
je sois un homme qui ne sache qu’en faire

***

Ishikawa Takuboku (Iwate, Japon 1886-1912)Une poignée de sable (Ichiaku no suna) – Editions Philippe Picquier (2016) – 1910, Shinonome-dô shoten, Tokyo – Originally published in Japan by Shinshokan Co., Ltd, Tokyo – Traduit du japonais par Yves-Marie Allioux

Advertisements

~ par schabrieres sur janvier 8, 2017.

Une Réponse to “Ishikawa Takuboku – Ce qui est triste…”

  1. C’est que peut-être il doit encore servir à quelque chose.
    Lui poser la question?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :