Leopoldo María Panero – Je suis un nid de cendre…

Leopoldo María PaneroJe suis un nid de cendre
où viennent les oiseaux
pour chercher la manne de l’ombre
la flèche clouée dans le poème
le baiser de l’insecte.

*

Soy un nido de ceniza
adonde acuden los pájaros
para buscar el maná de la sombra
la flecha clavada en el poema
el beso del insecto.

***

Leopoldo María Panero (Madrid, Espagne 1948-2014)Teoría lautreamontiana del plagio (Límite, 1999) – Territoire de la peur (Editions L’Oreille du Loup, 2011) – Traduit de l’espagnol par Stéphane Chaumet

Advertisements

~ par schabrieres sur janvier 13, 2017.

Une Réponse to “Leopoldo María Panero – Je suis un nid de cendre…”

  1. Que mes mots paraissent faibles si je dis que j’aime ce poème tant il m’a été puissant. Merci pour le partage 🙂

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :