Anne Perrier – L’âme bleuie de froid…

Anne Perrier par Yvonne BöhlerL’âme bleuie de froid
Quelle surprise pour la mort
Qui l’ouvrira
D’y trouver la fraîcheur sucrée
De la figue mûre

***

Anne Perrier (Lausanne, Suisse 1922-2017) – La voie nomade (Editions Zoé, 2000)

Je publie ce poème en hommage à la poétesse suisse Anne Perrier qui nous a quittés le 16 janvier à l’âge de 94 ans.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

~ par schabrieres sur janvier 24, 2017.

Une Réponse to “Anne Perrier – L’âme bleuie de froid…”

  1. « Rafraichissante », ça lui va bien à cette poétesse, sans mauvais jeu de mot.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :