Jan Skácel – Le toast

Moravský básník Jan Skácel. | foto: Jef KratochvilTrinquons à la santé
et buvons en silence.
Nous ne dirons jamais
Ce que le vin sait de nous.

Une étoile filera.
Fine comme une lamelle.
Et l’eau auprès des ponts
sera toute argentée.

*

Přípitek

Ještě si přiťukneme
a vypijem to tiše.
Nikomu nepovíme,
co víno o nás zná.

A spadne hvězda.
Tenká jako plíšek.
A voda blízko mostů
bude stříbrná.

*

Toast

Let’s toast once more
and drink it silently.
We won’t tell anyone
what wine knows about us.

And a star will fall.
Thin as tin.
And the water near bridges
will be silver.

***

Jan Skácel (Vnorovy, République tchèque 1922 – Brno 1989)Ce que le vin sait de nous (Kdo pije potmě víno) – Editions La lettre volée, 1998 – Traduit du tchèque par Jan Rubeš – Translated by E. J. Czerwinski and Stana Dolezal

Advertisements

~ par schabrieres sur février 20, 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :