Ji Xian – Mince comme une feuille de papier…

Ji XianMince comme une feuille de papier
la jeunesse qui enveloppe une tête de mort.
Rapide comme une flèche
la vie qui précède la mort.
Le mince papier, trop fragile, se déchire !
La vie n’est qu’une unique flèche !

***

Ji Xian (Hebei, comté de Qingyuan, Chine, 1913-2013)Le ciel en fuite (Editions Circé, 2004) – Traduit du chinois (Taïwan) par Martine Vallette-Hémery

Advertisements

~ par schabrieres sur février 25, 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :