Francis Giauque – Soleil éteint…

Bois gravé de Jacques Matthey, dans Parler seul, 1959soleil éteint
rongé au ver
d’une rouille
incertaine
nerfs à vif
cœur englué
j’aligne
des mots aveugles
pour étoiler
un ciel
en loques

***

Francis Giauque (Prêles, Suisse, 31 mars 1934 – Neuchâtel, 13 mai 1965)Parler seul (1959) – Œuvres (Éditions de l’Aire, 2005)

Advertisements

~ par schabrieres sur février 26, 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :