Gao Xingjian – Vous croisez sa silhouette sur les trottoirs…

Vous croisez sa silhouette sur les trottoirs,
devant les vitrines d’un magasin bien éclairé,
ou à la terrasse d’un café, ou d’une maison de thé.
Et aux coins de sa bouche, une esquisse de sourire,
qui tombe juste en face de vous.
Un bref contact de son regard,
largement suffit à vous faire perdre l’âme.
On dirait une femme nature,
mais pas fatale.
On dirait une femme perdue,
mais sans rien de public,
une femme dont les hommes rêvent toujours,
pourtant aucun ne mérite son amour.

***

Gao Xingjian (né en 1940 à Ganzhou, Chine)Ballade nocturne (Editions Éolienne, 2012)

Advertisements

~ par schabrieres sur mars 16, 2017.

Une Réponse to “Gao Xingjian – Vous croisez sa silhouette sur les trottoirs…”

  1. Sublime !
    Merci pour ce partage et cette belle rencontre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :