Arséni Tarkovski – Jour blanc

Une pierre est couchée dans le jasmin
Sous cette pierre, il y a un trésor
Mon père est debout sur le chemin
Blancheur, blancheur du jour.

Un peuplier argenté en fleurs,
Une cent-feuilles, et derrière
Des roses grimpantes,
De l’herbe de lait.

Jamais je n’ai été
Plus heureux qu’alors.
Jamais je n’ai été
Plus heureux qu’alors.

Impossible de revenir là-bas
Et on ne peut raconter
Comme était rempli de béatitude
Ce jardin paradisiaque.

*

Белый день

Камень лежит у жасмина.
Под этим камнем клад.
Отец стоит на дорожке.
Белый-белый день.

В цвету серебристый тополь,
Центифолия, а за ней –
Вьющиеся розы,
Молочная трава.

Никогда я не был
Счастливей, чем тогда.
Никогда я не был
Счастливей, чем тогда.

Вернуться туда невозможно
И рассказать нельзя,
Как был переполнен блаженством
Этот райский сад.

*

Beautiful Day

Beneath the jasmine a stone
marks a buried treasure.
On the path, my father stands.
A beautiful, beautiful day.

The gray poplar blooms,
centifolia blooms,
and milky grass,
and behind it, roses climb.

I have never been
more happy than then.
I have never been more
happy than then.

To return is impossible
and to talk about it, forbidden—
how it was filled with bliss,
that heavenly garden.

1942

***

Arséni Tarkovski (1907, Elizavetgrad, Ukraine – 1989, Moscou) – Traduit du russe par ? – I Burned at the Feast: Selected Poems of Arseny Tarkovsky (Cleveland State University Poetry Center, 2015) – Translated by Philip Metres and Dimitri Psurtsev

Publicités

~ par schabrieres sur avril 7, 2017.

Une Réponse to “Arséni Tarkovski – Jour blanc”

  1. A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    Белый день

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

Outlaw Poetry

Even when Death inhabits a poem, he does not own it. He is a squatter. In fact, Death owns nothing. - Todd Moore

Locus Solus: The New York School of Poets

News, links, resources, and commentary on poets and artists of the New York School

Encres désancrées --- Carla Lucarelli

Carnets décousus, Ecriture, Lectures, humeurs, élucubrations, travaux en cours, Images aimées, prises ou empruntées

Bonheur des yeux et du palais

sur le fil des jours

Bareknuckle Poet

Journal of Letters

Vallejo & Co.

literatura y más

Revista Conexos

Una revista de arte y literatura, sin fronteras generacionales ni geográficas

Laurent DOMERGUE

Sculpture sur bois

%d blogueurs aiment cette page :