Constantin Cavàfis – Addition

Suis-je heureux ou malheureux, je n’y réfléchis pas.
La seule idée qui me remplisse de joie,
C’est que dans la grande addition — leur addition que je hais,
Leur addition à tant de chiffres — je ne compte pas, moi,
Comme unité. Dans la somme totale,
Je ne suis pas entré. Cette joie me suffit.

*

Πρόσθεσις

Aν ευτυχής ή δυστυχής είμαι δεν εξετάζω.
Πλην ένα πράγμα με χαράν στον νου μου πάντα βάζω —
που στην μεγάλη πρόσθεσι (την πρόσθεσί των που μισώ)
που έχει τόσους αριθμούς, δεν είμ’ εγώ εκεί
απ’ τες πολλές μονάδες μια. Μες στ’ ολικό ποσό
δεν αριθμήθηκα. Κι αυτή η χαρά μ’ αρκεί.

*

Addition

I do not question whether I am happy or not.
But one thing I always keep gladly in mind;
that in the great addition–their addition that I abhor–
that has so many numbers, I am not one
of the many units there. I was not counted
in the total sum. And this joy suffices me.

1897

***

Constantin Cavàfis (1863-1933)Oeuvres poétiques (Editions Imprimerie Nationale, 1991) – Traduit du grec par Socrate C. Zervos et Patricia Portier – C.P. Cavafy – The Complete Poems of Cavafy (Harcourt Brace Jovanovich, 1976) – Translated by Rae Dalven ; with an introduction by W. H. Auden.

Publicités

~ par schabrieres sur juillet 8, 2017.

2 Réponses to “Constantin Cavàfis – Addition”

  1. Admirable sérénité de cette acceptation d’une solitude d’autant mieux assumée, voire revendiquée, qu’elle permet d’être soi !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Reflections on the mutable universe

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

%d blogueurs aiment cette page :