Constantin Cavàfis – Autant que tu le peux

Si tu ne peux faire ta vie comme tu le veux
Essaye au moins ceci, autant que tu le peux.
Ne l’avilis pas dans une trop grande fréquentation du monde
dans cette agitation, ces bavardages.

Ne l’avilis pas en la menant, en la traînant souvent
et l’exposant à la sottise quotidienne
des relations et des mondanités
au point qu’elle en devienne une étrangère importune.

*

Όσο Mπορείς

Κι αν δεν μπορείς να κάμεις την ζωή σου όπως την θέλεις,
τούτο προσπάθησε τουλάχιστον
όσο μπορείς: μην την εξευτελίζεις
μες στην πολλή συνάφεια του κόσμου,
μες στες πολλές κινήσεις κι ομιλίες.

Μην την εξευτελίζεις πηαίνοντάς την,
γυρίζοντας συχνά κ’ εκθέτοντάς την
στων σχέσεων και των συναναστροφών
την καθημερινήν ανοησία,
ώς που να γίνει σα μια ξένη φορτική.

*

As Much As You Can

And if you cannot make your life as you want it,
at least try this
as much as you can : do not disgrace it
in the crowding contact with the world,
in the many movements and all the talk.

Do not disgrace it by taking it,
dragging it around often and exposing it
to the daily folly
of relationships and associations,
till it becomes like an alien burdensome life.

1913

***

Constantin Cavàfis (1863-1933)Poèmes (Éditions Héros-Limite, 2010) – Traduit du grec par Ange S. Vlachos – C.P. Cavafy – The Complete Poems of Cavafy (Harcourt, Brace & World, Inc., New York, 1961) – Translated by Rae Dalven

Enregistrer

Publicités

~ par schabrieres sur juillet 24, 2017.

Une Réponse to “Constantin Cavàfis – Autant que tu le peux”

  1. […] via Constantin Cavàfis – Autant que tu le peux — BEAUTY WILL SAVE THE WORLD […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

%d blogueurs aiment cette page :