James Joyce – Tutto è sciolto

Ciel sans aucun oiseau, soir marin, astre allant
Percer l’ouest seul au ciel,
Et toi qui, coeur naïf, le temps vague et distant
De l’amour te rappelles.

Le regard doux d’yeux vifs, clairs, le front innocent,
Les cheveux parfumés
Tombant comme à travers le silence à présent
Tombe l’obscurité.

Pourquoi, te rappelant ces rougissants
Appas frais, tu te plains,
Lorsque l’amour qu’elle donnait en soupirant
Etait bien tout sauf tien ?

*

A birdless heaven, seadusk, one lone star
Piercing the west,
As thou, fond heart, love’s time, so faint, so far,
Rememberest.

The clear young eyes’ soft look, the candid brow,
The fragrant hair,
Falling as through the silence falleth now
Dusk of the air.

Why then, remembering those shy
Sweet lures, repine
When the dear love she yielded with a sigh
Was all but thine?

Trieste 1914.

***

James Joyce (1882-1941)Pomes Penyeaych (1927) – Chamber Music suivi de Pomes Penyeaych (Orphée/La Différence, 2017) – Traduit de l’anglais par Pierre Troullier

Publicités

~ par schabrieres sur octobre 26, 2017.

2 Réponses to “James Joyce – Tutto è sciolto”

  1. Quelle émotion ! Merci pour le partage 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Joyce, such a remarkable man
    !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
Lectures au coeur

Photographie et poésie

The Tragedy of Revolution

Revolution as Hubris in Modern Tragedy

Le Trébuchet

Chroniques par C. M. R. Bosqué

Book Around The Corner

Books I read. Books I want to share with you.

lyrique.roumaine

poètes roumains des deux derniers siècles

Anthony Wilson

Poetry, Education, Research

Messenger's Booker (and more)

What started as a blog looking at Booker Prize Shortlisted novels since 1969, has morphed into a search for the best writing from the whole planet. Books listed for Awards of various descriptions a forte but not a prerequisite.

Lisez Voir !

- Des livres à votre vue -

Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

%d blogueurs aiment cette page :