Daniil Harms – Un homme s’en alla

Un jour un homme s’en alla
Avec son baluchon ―
Et il marcha
Et il marcha
Toujours vers l’horizon.

Et il avançait, ce bonhomme,
Sans jamais s’arrêter
Sans faire un somme
Sans faire un somme
Sans boire ni manger.

Dans une forêt à l’aurore
Un jour il est entré ―
Et depuis lors
Et depuis lors
Nul ne l’a rencontré.

S’il vous arrivait par la suite
de le voir quelque part
Venez bien vite
Venez bien vite
Nous le faire savoir !

*

Из дома вышел человек
С дубинкой и мешком
И в дальний путь
И в дальний путь
Отправился пешком.

Он шел все прямо и вперед
И все вперед глядел
Не спал, не пил,
Не пил, не спал,
Не спал, не пил, не ел.

И вот однажды на заре
Вошел он в темный лес.
И с той поры,
И с той поры,
И с той поры исчез.

Но если как-нибудь его
Случится встретить вам,
Тогда скорей,
Тогда скорей,
Скорей скажите нам.

*

A man had left his home one day
With bag in hand and metal bar
And off he went
And off he went
A stroll that took him very far.

He walked on straight and forward
And always looked ahead
He never slept
He never drank
He never stopped to eat or drink nor even rest his head.

And once upon a morning dawn
In darker woods he fared
And from that time
And from that time
He vanished in thin air.

But if perhaps your path with his
Just happens to be crossed
Then quick as you can
Then quick as you can
Run quickly telling us.

1937

***

Daniil Harms (1905-1942)Anthologie de la poésie russe pour enfants (Circé, 2000) – Traduit du russe par Henri Abril. Daniil Kharms – Today I Wrote Nothing (The Overlook Press, 2007) – Translated by Matvei Yankelevich.

Publicités

~ par schabrieres sur novembre 9, 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

Outlaw Poetry

Even when Death inhabits a poem, he does not own it. He is a squatter. In fact, Death owns nothing. - Todd Moore

Locus Solus: The New York School of Poets

News, links, resources, and commentary on poets and artists of the New York School

Encres désancrées --- Carla Lucarelli

Carnets décousus, Ecriture, Lectures, humeurs, élucubrations, travaux en cours, Images aimées, prises, empruntées

Bonheur des yeux et du palais

sur le fil des jours

Bareknuckle Poet

Journal of Letters

Vallejo & Co.

literatura y más

%d blogueurs aiment cette page :