Fernando Pessoa – Pour être grand, sois entier…

Pour être grand, sois entier : rien
En toi n’exagère ou n’exclus.
Sois tout en chaque chose. Mets tout ce que tu es
Dans le plus petit de tes actes.
Ainsi en chaque lac brille la lune entière
Pour la raison qu’elle vit haut.

*

Para ser grande, sê inteiro: nada
Para ser grande, sê inteiro: nada
Teu exagera ou exclui.
Sê todo em cada coisa. Põe quanto és
No mínimo que fazes.
Assim em cada lago a lua toda
Brilha, porque alta vive.

*

To be great, be whole: don’t exaggerate
Or leave out any part of you.
Be complete in each thing. Put all you are
Into the least of your acts.
So too in each lake, with its lofty life,
The whole moon shines.

14-2-1933

***

Fernando Pessoa (1888-1935)Odes de Ricardo Reis – Anthologie essentielle (Chandeigne, 2016) – Traduit du portugais par Patrick Quillier – A Little Larger Than the Entire Universe (Penguin, 2006) – Translated by Richard Zenith.

Publicités

~ par schabrieres sur novembre 22, 2017.

3 Réponses to “Fernando Pessoa – Pour être grand, sois entier…”

  1. Je viens de lire le livre Caroline Langlane, présidente de l’association Life for Paris qui a été créée pour venir en aide aux victimes des attentats du 13 Novembre. Un livre sensible sans faire dans le sensationnel, les amateurs de films d’horreurs seront déçus et un livre intelligent, si tenté que l’intelligence c’est être utile. Le lien avec ce poème c’est que l’auteur du livre et les membres de l’association laissent une impression de grandeur pour les raisons qu’invoque Pessoa, ils y ont m’y tout ce qu’ils étaient jusqu’à risquer de ne plus être.

    Aimé par 1 personne

  2. […] via Fernando Pessoa – Pour être grand, sois entier… — BEAUTY WILL SAVE THE WORLD […]

    Aimé par 1 personne

  3. So true!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

%d blogueurs aiment cette page :