Fernando Pessoa – De vallée en colline…

De vallée en colline,
De colline en montagne,
Destrier de ténèbres
Et moine chevalier,
Par maisons et par près,
Par ferme et par fontaine,
Vous cheminez pensifs.

De vallée en colline,
De colline en montagne,
Destrier de ténèbres
Et moine chevalier,
Entre de noirs rochers,
Et devant et derrière,
Vous cheminez secrets.

De vallée en colline,
De colline en montagne,
Destrier de ténèbres
Et moine chevalier,
Par des plaines désertes
Dépourvues d’horizon,
Vous cheminez rebelles.

De vallée en colline,
De colline en montagne,
Destrier de ténèbres
Et moine chevalier,
Par voies impraticables,
Fleuves sans gué ni pont,
Vous cheminez seulets.

De vallée en colline,
De colline en montagne,
Destrier de ténèbres
Et moine chevalier,
Par ce qui est sa fin,
Et que nul ne dira,
Vous cheminez en moi.

*

Do vale à montanha,
Da montanha ao monte,
Cavalo de sombra,
Cavaleiro monge,
Por casas, por prados,
Por quinta e por fonte,
Caminhais alheados.

Do vale à montanha,
Da montanha ao monte,
Cavalo de sombra,
Cavaleiro monge,
Por penhascos pretos,
Atrás e defronte,
Caminhais secretos.

Do vale à montanha,
Da montanha ao monte,
Cavalo de sombra,
Cavaleiro monge,
Por plainos desertos
Sem ter horizontes,
Caminhais libertos.

Do vale à montanha,
Da montanha ao monte,
Cavalo de sombra,
Cavaleiro monge,
Por ínvios caminhos,
Por rios sem ponte,
Caminhais sozinhos.

Do vale à montanha,
Da montanha ao monte
Cavalo de sombra,
Cavaleiro monge,
Por quanto é sem fim,
Sem ninguém que o conte,
Caminhais em mim.

24-10-1932

***

Fernando Pessoa (1888-1935)Anthologie essentielle (Chandeigne, 2016) – Traduit du portugais par Patrick Quillier.

Publicités

~ par schabrieres sur février 9, 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

poésie : traduction : critique

L'atelier en ligne de Pierre Vinclair

fragm

secousse sismique travaillant l’épaisseur d’une lentille de cristal, cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm, identique de “diaphragme” à “fragment”, comme une paillette pierreuse qu’on retrouve pareille à elle-même dans des roches de structures diverses mais dont les éléments principaux, de l’une à l’autre, demeurent constants (Michel Leiris)

Outlaw Poetry

Even when Death inhabits a poem, he does not own it. He is a squatter. In fact, Death owns nothing. - Todd Moore

Locus Solus: The New York School of Poets

News, links, resources, and commentary on poets and artists of the New York School

%d blogueurs aiment cette page :