Charles Bukowski – Personne ne peut vous sauver à part vous-même

Personne ne peut vous sauver à part vous-même.
Vous serez jeté encore et encore
Dans des situations presque impossibles.
Ils essaieront encore et encore
Par des subterfuges, la tromperie, la force,
De vous soumettre, abandonner et/ou mourir à l’intérieur.

Personne ne peut vous sauver à part vous-même
Et il serait facile d’échouer,
Si facile.
Mais non, non, non.
Regardez-les simplement
Ecoutez-les.
Voulez-vous être comme ça ?
Un être sans visage, sans esprit, sans cœur ?
Voulez-vous expérimenter la mort avant la mort ?

Personne ne peut vous sauver à part vous-même.
Et vous valez la peine d’être sauvé.
C’est une guerre pas facile à gagner
Mais si quelque chose vaut bien la peine d’être sauvé
Là voilà.

Pensez-y.
Pensez à vous sauver.

*

nobody can save you but
yourself.
you will be put again and again
into nearly impossible
situations.
they will attempt again and again
through subterfuge, guise and
force
to make you submit, quit and/or die quietly
inside.

nobody can save you but
yourself
and it will be easy enough to fail
so very easily
but don’t, don’t, don’t.
just watch them.
listen to them.
do you want to be like that?
a faceless, mindless, heartless
being?
do you want to experience
death before death?

nobody can save you but
yourself
and you’re worth saving.
it’s a war not easily won
but if anything is worth winning then
this is it.

think about it.
think about saving your self.

***

Charles Bukowski (1920-1994)Sifting Through the Madness for the Word, the Line, the Way – Traduit par ?

Publicités

~ par schabrieres sur mars 11, 2018.

3 Réponses to “Charles Bukowski – Personne ne peut vous sauver à part vous-même”

  1. Il aurait pu faire un prêtre extraordinaire, je ne dis pas ça pour sa propension bien connue à boire du vin mais pour ce genre de textes, nombreux chez lui, qui sonnent comme des prêches. Il y aurait eu une foule (sentimentale) à la messe.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
Lisez Voir !

- Des livres à votre vue -

Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

%d blogueurs aiment cette page :