Reinhard Priessnitz – Privilegium minus

encore un jour hyper hippique
et la lumière en acier fond.
qu’un cheval soit mon empire
et la paix sur son trône.

sans vigiles le ciel regardait
de ses yeux de tigre, mousser
quelques soleils et coraux
et de noirs tourtereaux

opinaient muets du bonnet.
nous portions couronne de vent
en honneur de la ville ;
notre voyage en rose

feuillue, s’épanouissait partout
où nous allions, reine d’errance
pleine d’épines, à l’aube la rosée de nos
lèvres rafraîchissait la lande ;

et des langues de terre, surprises,
voleraient en éclats et se diluant,
volant tels des oiseaux
longeant les côtes du pays du levant ;

que ton coup d’aile, soit celui de mon sabot,
dans mon rêve je sens l’éperon,
qui nous talonne, éclair d’acier,
qui justement me chevauche

et fait fondre comme le trône ;
seule l’errance est quotidienne,
là-bas pépient les oiseaux
et le matin est beau.

*

privilegium minus

wieder ein traumreitertag,
und das eisenlicht schmilzt.
mein königreich sei ein pferd,
auf seinem thron sei gut ruhn.

wächterlos blicke der himmel
aus tigeraugen, wie nun, es schäumten
mancher sonnen korallen
und schwarze tauben

schwenkten stumm ihren hut.
wir trügen die krone aus wind
wie die achtung der stadt;
unsere reise, als rose,

vielblättrig, blühte wo immer
wir führen, königin irrfahrt,
mit dornen, von unseren lippen der tau
erfrischte des morgens das land;

und landzungen, ertappt, flögen
entzwei und sich lösend,
und flögen als vögel
morgendlandküstenenentlang;

dass dein flügel- mein hufschlag wär,
träum ich, und spüre den sporn,
der uns treibt, als eisen im licht,
das eben mich reitet

und schmilzt wie der thron;
nur die irrfahrt bleibt täglich,
drüben die vögel tönen
und der morgen ist schön.

***

Reinhard Priessnitz (1945-1985)44 poèmes : Poésie complète (Nous, 2015) – Traduit de l’allemand (Autriche) par Alain Jadot.

Publicités

~ par schabrieres sur juillet 3, 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
Book Around The Corner

Books I read. Books I want to share with you.

lyrique.roumaine

poètes roumains des deux derniers siècles

Anthony Wilson

Poetry, Education, Research

Messenger's Booker (and more)

What started as a blog looking at Booker Prize Shortlisted novels since 1969, has morphed into a search for the best writing from the whole planet. Books listed for Awards of various descriptions a forte but not a prerequisite.

Lisez Voir !

- Des livres à votre vue -

Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

%d blogueurs aiment cette page :