Henri Michaux – Homme-bombe

Non, je n’ai pas d’usine, je n’ai pas d’outils. Je suis un des rares hommes-bombes. Je dis rares, car s’il en est d’autres, que ne l’ont-ils déclaré un jour ? Il est vrai, il demeure possible qu’il y en ait eu. Nous sommes obligés à quelque prudence.
« Éclater, ça peut être dangereux, un jour », pense le public.
Après tuer, les caresses. « Qu’il dit, pense le public, mais s’il demeure dans le tuer, s’il s’enfonce dans le tuer, s’il réalise enfin le tuer » et le public, toujours magistrat en son âme simple, s’apprête à nous faire condamner.
Mais il est temps de me taire. J’en ai trop dit.
À écrire on s’expose décidément à l’excès.
Un mot de plus, je culbutais dans la vérité.
D’ailleurs je ne tue plus. Tout lasse. Encore une époque de ma vie de finie. Maintenant, je vais peindre, c’est beau les couleurs, quand ça sort du tube, et parfois encore quelque temps après. C’est comme du sang.

*

Man-Bomb

No, I’ve no factory, no tools. I’m one of those rare man-bombs. I say rare because if there are others why haven’t they made themselves known? True, there may well have been others. We have to exercise some caution.
« Exploding could get dangerous some day, » thinks the public.
After killing, caresses. « So he says, » thinks the public, « but if he remains in the slaughter, if he sinks into the slaughter, if it moves him finally to slaughter » and the public, always the judge in its simple soul, is ready to condemn us.
But it’s time for me to stop talking. I’ve said too much.
Writing obviously leaves us much too exposed.
One word more and I’d tumble into truth.
Anyway, I’ve stopped slaughtering. Tired of it. One more period of my life that’s over. Now, I’m going to paint, they’re beautiful, colors, when they come out of the tube, and sometimes, even for a while after. It’s like blood.

***

Henri Michaux (1899-1984)Liberté d’action (1945) – La vie dans les plis (Gallimard, 1949) – Life in the Folds (Wakefield Press , 2011) – Translated by Darren Jackson.

Publicités

~ par schabrieres sur octobre 31, 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
BoostFood

Boost your mood with Food!

renegade7x

Natalia's space

Cahiers Lautréamont

Association des Amis Passés Présents et Futurs d'Isidore Ducasse

366 Weird Movies

Celebrating the cinematically surreal, bizarre, cult, oddball, fantastique, strange, psychedelic, and the just plain WEIRD!

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

Fernando Calvo García

Poeta con pasión

Lectures au coeur

Photographie et poésie

The Tragedy of Revolution

Revolution as Hubris in Modern Tragedy

Le Trébuchet

Chroniques par C. M. R. Bosqué

Book Around The Corner

Books I read. Books I want to share with you.

lyrique.roumaine

poètes roumains des deux derniers siècles

Anthony Wilson

Poetry, Education, Research

Messenger's Booker (and more)

What started as a blog looking at Booker Prize Shortlisted novels since 1969, has morphed into a search for the best writing from the whole planet. Books listed for Awards of various descriptions a forte but not a prerequisite.

Lisez Voir !

- Des livres à votre vue -

Reading in Translation

Translations Reviewed by Translators

%d blogueurs aiment cette page :