Paul Vallée – Constitution de l’existence

On citera d’abord à l’Ordre
Les Corps
Disputés par les Hautes
Et les Basses mésalliances
Puis on déclinera les ordres spectraux
Et fantomatiques
Par importance de lueurs
D’apparitions et de disparitions

On se penchera ensuite sur les difficultés du passage
Sur le Mystère irrésolu
Garant de l’existence miraculeuse

Puis on laissera à l’Ange des jours
Le soin d’établir les limites du Cadastre
Le carré des prophètes
Et des fous
De borner l’Existence première

Plus tard on s’attachera
À l’ordonnancement des miracles
À l’intitulé des Voix
À la dissémination des Preuves

On verra aussi
À l’enregistrement
Des minutes de la grande Audience
De la Parole inouïe
Ainsi qu’à l’enrichissement du registre
Des Annonces

On ne contestera pas
À ce stade
Aux généalogies du Vent
Leur ascendance
Ni leur primauté
Lorsque l’Homme se lèvera
Au milieu du Désastre
Mais le temps sera fixé
Sur l’heure immémoriale
Sur le cadran des eaux fluviales
Dans le Temps redoublé

Les cachets d’authentification
Auront dès l’origine les caractéristiques du Feu
Et laisseront des traces vives
Les Dénominations seront des Principautés
D’air principalement
L’Âme pourra se reposer
Sur des conventions statutaires
Et changeantes
Au gré des Aspirations et des Volontés

Dans la chambre du Temps
Circuleront librement
Les Figures et les Nombres

Le Sang originel sera reconstitué
Effaçant le sang du Sacrifice

Les Tables de lois seront proscrites
Et dériveront
Dans le Grand sommeil des âges
Fragments à jamais perdus

Les Vérités et les Révélations
Se déploieront sur des tablettes d’air
Parties et tout du Feu
Qu’une main aplanira
Doublant la main de chair
Dévoilant ainsi les Signatures
Et pourvoyant les signataires

Les testaments attestés
Et les témoins visibles seront affranchis
Les ombres tutélaires libres
De se désaffilier
Des grands Corps
Et de leur descendance

La nuit sera alors pleine
Mais vide de toute conscience spectrale
Le jour s’imaginera en concordance

Les émissaires de Midi
Seront des corps clairs et légers
Que le poids des choses et du temps
N’aura entamé
Libres de se mouvoir
Dans l’espace de la Réparation

L’Homme se rencontrera à la fin
Selon ces dispositions
Levant l’hypothèque du Feu
Levant aussi les clauses de l’Air
Le condamnant à l’Asphyxie

Dès lors l’Homme respirera librement

***

Paul Vallée (Ayer’s Cliff 1970-2002)

~ par schabrieres sur janvier 14, 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
anthonyhowelljournal

Site for art, poetry and performance.

azul griego

The blue and the dim and the dark cloths / Of night and light and the half light

Journal de Kafka

Edition critique par Laurent Margantin (2013-2023)

Au-dessus d'un million de toits roses, Sabine Aussenac

Pour dire le monde…par Sabine Aussenac, professeur agrégée d'allemand et écrivain.

Nichole Hastings Ceramics

The Truth Will Set You Free

En toutes lettres

Arts et culture

A nos heurs retrouvés

“Elle dit aussi que s'il n'y avait ni la mer ni l'amour personne n'écrirait des livres.” Marguerite Duras

Luis Ordóñez

Realizador y guionista

Waterblogged

Dry Thoughts on Damp Books

BIBLIOTECANA

Ana Maria Tomescu

Rhapsody in Books Weblog

Books, History, and Life in General

Romenu

Over literatuur, gedichten, kunst, muziek en cultuur

Acuarela de palabras

Compartiendo lecturas...

Perles d'Orphée

Quelques larmes perlent sur l'âme d'Orphée : Musique - Poésie - Peinture - Sculpture - Philosophie

renegade7x

Natalia's space

Cahiers Lautréamont

Association des Amis Passés Présents et Futurs d'Isidore Ducasse

366 Weird Movies

Celebrating the cinematically surreal, bizarre, cult, oddball, fantastique, strange, psychedelic, and the just plain WEIRD!

LE MONDE DE SOLÈNE

Le printemps reviendra, il revient toujours...

Fernando Calvo García

Poeta con pasión

The Tragedy of Revolution

Revolution as Hubris in Modern Tragedy

Le Trébuchet

Chroniques par C. M. R. Bosqué

Book Around the Corner

The Girl With the TBR Tattoo

lyrique.roumaine

poètes roumains des deux derniers siècles

Anthony Wilson

Lifesaving Poems

Messenger's Booker (and more)

Primarily translated fiction and Australian poetry, with a dash of experimental & challenging writing thrown in

Reading in Translation

Translations Reviewed by Translators

Ricardo Blanco's Blog

Citizen of Nowhere

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

L'Histoire par les femmes

L'Histoire par les femmes veut rappeler l’existence de ces nombreuses femmes qui ont fait basculer l’histoire de l’humanité, d’une manière ou d’une autre.

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Le blog des Lettres belges francophones

Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

The Manchester Review

The Manchester Review

L'atelier en ligne

de Pierre Vinclair

%d blogueurs aiment cette page :