Armand Robin – En l’ère de l’abolition du normal

Il parlait et agissait de façon parfaitement naturelle.
Or on voulait faire disparaître l’humanité naturelle.

Il était juste et c’est pourquoi tous les injustes
Se concertèrent pour dire de lui: « C’est lui, l’injuste! »

On cessait de lui parler, parce qu’on savait
Que cet homme né des pauvres disait le vrai.

Tout un chacun se dérobait.

La femme que très fidèlement il aima trente années
Sut très bien le bafouer pendant trente années.

Il fut ivre d’aube toutes les nuits pendant cinquante années.

A l’heure de sa mort on lui envoya des délégués
Représentant la Société.

Lorsque sur le lieu de son non-lieu ils arrivèrent,
Il avait fini de mourir

Et tous dirent:
« En lui aucune âme à recueillir! »

Il avait demandé, disait-on,
Que plusieurs siècles après sa vie il fût encore humilié.

***

Armand Robin (1912-1961)Le Monde d’une voix

 

Publicités

~ par schabrieres sur juin 27, 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
Ricardo Blanco's Blog

Reflections on the mutable universe

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

Manolis

Greek Canadian Author

Littérature portes ouvertes

Littérature contemporaine, poésie française, recherche littéraire...

%d blogueurs aiment cette page :