Charles Bukowski – Le Génie de la foule (The Genius of the Crowd, 1966)

Il y a assez de traîtrise, de haine, de violence,
D’absurdité dans l’être humain moyen
Pour approvisionner à tout moment n’importe quelle armée
Et les plus doués pour le meurtre sont ceux qui prêchent contre
Et les plus doués pour la haine sont ceux qui prêchent l’amour
Et les plus doués pour la guerre – finalement – sont ceux qui prêchent la paix

Méfiez-vous
De l’homme moyen
De la femme moyenne
Méfiez-vous de leur amour

Leur amour est moyen, recherche la médiocrité
Mais il y a du génie dans leur haine
Il y a assez de génie dans leur haine pour vous tuer, pour tuer n’importe qui

Ne voulant pas de la solitude
Ne comprenant pas la solitude
Ils essaient de détruire
Tout
Ce qui diffère
D’eux

Etant incapables
De créer de l’art
Ils ne comprennent pas l’art

Ils ne voient dans leur échec
En tant que créateurs
Qu’un échec
Du monde

Etant incapables d’aimer pleinement
Ils croient votre amour
Incomplet
Du coup, ils vous détestent

Et leur haine est parfaite
Comme un diamant qui brille
Comme un couteau
Comme une montagne
Comme un tigre
Comme la ciguë
Leur plus grand art.

***

Charles Bukowski (1920-1994)

Publicités

~ par schabrieres sur novembre 17, 2009.

4 Réponses to “Charles Bukowski – Le Génie de la foule (The Genius of the Crowd, 1966)”

  1. Dur…………. En as t-il souffert ?? Un regard froid et implacable sur ces gens « moyens »………. Incompréhension de part et d’autres aparemment et surtout un jugement qui semble définitif…….. As t-il souffert d’être différent ??? Je n’ai pas vu la vidéo lu seulement le texte ………J’approfondirais plus tard (si possible)….. Le temps me manque …….Bonne soirée !

    J'aime

  2. Et encore……….Qu’a til vu qui l’ait marqué autant …La guerre, la torture , les hooligans ????

    J'aime

  3. La vidéo est encore plus démonstrative………. A méditer…….Parfois au quotidien d’ailleurs !!!! Merci encore pour tout cela …….

    J'aime

  4. […] Source : Charles Bukowski – Le Génie de la foule (The Genius of the Crowd, 1966) | BEAUTY WILL SAVE THE WO… […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

 
Reading in Translation

Translations reviewed by translators

Diabolus In Musica

Lossless Classical Resources

Ricardo Blanco's Blog

Reflections on the mutable universe

Digo.palabra.txt

Literatura para generaciones pixeladas

AFROpoésie

Le site des poésies africaines

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

« Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, c'est comme une peine qui me traverse, il faut bien que quelqu'un pleure, c'est comme si c'était moi. » M. D.

verseando

algunos poemas y otros textos

Traversées, revue littéraire

Poésies, études, nouvelles, chroniques

Le Carnet et les Instants

Revue des Lettres belges francophones

Borntobeanomad

The world is your home.

%d blogueurs aiment cette page :