Albert Ayguesparse – Sur l’autre versant

Albert AyguesparseSoutirer de l’exode les alarmes
dans la succession des jours
refaire l’enchantement et le détruire
pour se rendre égal à soi-même

A la dure pointe de l’existence
tenir un pari sur l’inconnu
jouer à l’oiseleur avec les mots

Mieux que par l’invention des âmes
par les signes d’un au-delà piégé
hors l’imagerie des souvenirs
pressentir l’amour avant l’amour

Improviser un espoir par saison
en d’autres lieux partager
la grâce d’une forêt d’automne

***

Albert Ayguesparse (Bruxelles, Belgique 1900-1996)L’autre versant (1993-1996)

~ par schabrieres sur octobre 1, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :