Lambert Schlechter – Petit grain

Lambert Schlechterpresque rien, moins que rien
grumeau de néant dans le vertige des orbites

univers de minéraux morts
ouragans de feu et de poussière

amoncellement des aïeux décomposés
milliards de cœurs devenus terreau

puis tu te dresses dans le matin nouveau
revendiquant, outrageusement, d’exister

ton âme : petit grain dissout dans la nébuleuse

***

Lambert Schlechter (né en 1941 à Luxembourg)Nouveaux neuvains, vol. IV

~ par schabrieres sur avril 18, 2016.

Une Réponse to “Lambert Schlechter – Petit grain”

  1. Sublime!
    Rien de plus à ajouter tant ces vers sont beaux de ces mots profonds et simples que savent écrire les poètes philosophes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :