André Schmitz – La voisine (2000)

André SchmitzVous ai-je dit
voisine
avoir vu le vent
se traîner à plat ventre
dans votre jardin ?

Vous devriez prendre garde :
le vent est amoureux

***

André Schmitz (Erneuville, Belgique 1929-2016)Incises incisions (2000)

~ par schabrieres sur avril 30, 2016.

2 Réponses to “André Schmitz – La voisine (2000)”

  1. Que ne suis-je ce vent !

    J'aime

  2.  » L’ exquise se trouve toujours dans le subtil … » ces mots beaux et vrais … Et , si je puis dire , après un certain temps de lire vos choix de poèmes, ce qui est vraiment beau, trésors doux, sincères vous partagent avec nous tous. « Merci » Monsieur Chabrieres pour étendre votre générosité quotidienne … En effet … « La beauté sauvera le monde … »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :