John Montague – Mer vineuse (Wine dark sea)

John MontagueCar il n’y a nulle part
mais un rêve
nulle mer
sinon en l’emmêlement
de nos consciences :
sombre mer vineuse
de l’histoire
où tous nous tournons
tournons, tanguons
et disparaissons.

*

For there is no sea
it is all a dream
there is no sea
except in the tangle
of our minds:
the wine dark
sea of history
on which we all turn
turn and thresh
and disappear.

***

John Montague (Brooklyn, New York 1929 – Nice, France 2016)Tides (The Dolmen Press, Dublin, 1970) – États des lieux : 13 poètes américains – (Éditions Le Noroît, Montréal, 2013) – Traduit de l’anglais (Irlande) par Jean-Philippe Gagnon

Enregistrer

Advertisements

~ par schabrieres sur février 9, 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :