Alexandre Romanès – Poème (2010)

•avril 23, 2014 • Poster un commentaire

Alexandre Romanès et son cheval Keto.lightJ’ai partagé le monde en deux :
d’un côté il y a ce qui est poétique,
de l’autre côté ce qui ne l’est pas.
Ce qui est poétique existe à mes yeux,
ce qui n’est pas poétique,
je ne le regarde même pas.

***

Alexandre Romanès (né à Paris en 1951)Sur l’épaule de l’ange (2010)

Pär Lagerkvist – Poème (1953)

•avril 22, 2014 • 3 Commentaires

Pär LagerkvistQue l’angoisse de mon cœur jamais ne se retire.
Que jamais je n’aie la paix.
Que jamais je ne me réconcilie avec la vie,
non plus qu’avec la mort.
Que ma route soit sans fin, vers un but inconnu.

*

Att hjärtats oro aldrig må vika.
Att jag aldrig må få frid.
Att jag aldrig må försona mig med livet,
inte heller med döden.
Att min väg må vara oändlig, med ett okänt mål.

***

Pär Lagerkvist (Suède 1891–1974)Pays du soir (Aftonland, 1953) – Traduit du suédois par Gunilla de Ribaucourt

Lambert Schlechter – Poème

•avril 21, 2014 • 3 Commentaires

Lambert Schlechterécrire pour préparer le terrain d’écriture
écrire encore ceci avant de commencer à écrire

écrire vite vite choses simples & banales
avant d’ouvrir la brèche vers les profondeurs

écrire vite vite les petits riens de la vie
afin de conjurer le grand tout du néant

écrire le frémissement de l’herbe
avant de thématiser le Frisson de l’existence

balbutier encore & encore : je ne suis pas mort

***

Lambert Schlechter (né en 1941 à Luxembourg)

François Cheng – Poème (2004)

•avril 20, 2014 • Poster un commentaire

François ChengQui accueille s’enrichit
Qui exclut s’appauvrit

Qui élève s’élève
Qui abaisse s’abaisse.

Qui oublie se délie
Qui se souvient advient

Qui vit de mort périt
Qui vit de vie sur-vit

***

François Cheng (né en 1929)Le Livre du vide médian (2004)

Jean Sénac – Rien

•avril 19, 2014 • Poster un commentaire

Jean SénacRien,
C’est un mot qui fuit
D’une vertèbre à l’autre.

Rien,
C’est une brindille
Qui casse sur la joue.

Rien,
C’est dans un rocher
Un peu de mer qui brûle.

Rien,
C’est la liberté
Qui blesse vos pieds nus.

***

Jean Sénac (né en 1926 à Béni-Saf, Algérie – assassiné en 1973 à Alger)

Raymond Carver – Un récit (An Account, 1986)

•avril 19, 2014 • Un commentaire

Bob Adelman - Raymond Carver, Sky House, Port Angeles, Washington. (1984)Il commença le poème à la table de la cuisine,
une jambe croisée par-dessus l’autre.
Pendant un temps, il écrivit comme si
le résultat ne l’intéressait qu’à moitié. Ce n’était pas
comme s’il n’y avait pas eu assez de poèmes dans le monde.
Le monde avait des poèmes à foison. En outre,
il avait été absent plusieurs mois.
Il n’avait même pas lu un poème depuis des mois.
C’était quoi, cette vie ? Une vie
où un homme est trop occupé même pour lire des poèmes ?
Pas une vie.

***

Raymond Carver (1938-1988)La vitesse foudroyante du passé (Ultramarine, 1986) – Extrait de "Un récit" – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Emmanuel Moses

Jean Follain – Poème (1967)

•avril 18, 2014 • Poster un commentaire

Jean FollainTout fait événement
pour qui sait frémir
la goutte qui tombe
portant les reflets
de granges et d’étables
le son d’une épingle
tombant sur un marbre
le lait qui bout
à la fin des jours
les moments qui traînent
en de pâles séjours
quand s’endort la femme.

***

Jean Follain (1903-1971)D’après tout (1967)

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 283 followers